Jeûne

Tout savoir sur le jeûne

La mémoire biologique du jeûne

L’Homme a, tout au long de son évolution, survécu parce qu’il a hérité de cette mémoire biologique du jeûne. Il n’a pas toujours mangé à sa faim et le jeûne lui a permis de survivre. Le jeûne est naturel, la nature jeûne, les animaux jeûnent et l’être humain a la capacité de jeûner en puisant dans ses réserves pour alimenter les cellules de son organisme.

Dès que l’apport extérieur de nourriture cesse, le corps enclenche automatiquement le programme « d’auto restauration », il suffit de lâcher prise et de faire confiance.

Le processus mis en œuvre conduit au nettoyage et à la détoxification complète. Il est aussi stimulé par la consommation de boissons : eau, jus de fruits, bouillons de légumes et tisanes. Les vitamines et minéraux apportent de l’énergie au corps, notamment lors des activités de randonnée quotidiennes. Les liquides contribuent aussi à éliminer les déchets et toxines.

Cette expérience se vit dans un environnement adapté et sécurisé, d’où l’importance de se rendre dans un lieu spécialisé ou d’être accompagné lorsque l’on souhaite jeûner chez soi.

C’est pourquoi, notre centre offre un cadre apaisant et chaleureux afin de créer des conditions optimales de bien-être et de détente. Les massages et soins prodigués y participent également et sont très appréciés par les curistes

Le jeûne est accessible à toutes les personnes en bonne santé et bien plus facile que la plupart des régimes que vous avez peut-être essayés.

Les bienfaits du jeûne

Sur le plan physique
Sur le plan psychologique
À qui s’adresse une cure ?

Le jeûne peut être suivi par toute personne en bonne santé et qui dispose d’une vitalité suffisante, car la pratique met le corps à l’épreuve. Il n’a pas vocation à guérir, il n’est pas thérapeutique, mais agit à titre préventif sur votre bien-être. Outre le manque de vitalité, des contre-indications existent : maladie cardio-vasculaire, maladie grave avec médication chimique, diabète insulino-dépendant, ulcère à l’estomac ou duodénum (ou antécédents), grossesse, anorexie ou maigreur importante.
Nos stages ne dépassent jamais 7 jours.

Le séjour de jeûne en Sainte-Victoire

S'alimenter avant et après

Une semaine de jeûne ne s’improvise pas et encore moins si vous la vivez pour la première fois. Il est donc plus que conseillé de préparer l’organisme. Pour cela, le programme consiste à réduire progressivement l’alimentation 7 jours avant le début du séjour. Prévoyez d’organiser votre vie en conséquence, car cette étape est essentielle ; si elle est bien suivie, elle vous aidera à mieux vivre les trois premiers jours et minimisera aussi les réactions du corps. Notre centre vous transmettra les indications afin de vous guider.

Les effets de la cure se poursuivent également après le stage; c’est pour cette raison qu’il est recommandé de ne pas reprendre brutalement ses habitudes en rentrant chez soi. Notre centre vous apportera les informations nécessaires à la reprise alimentaire qui s’effectue progressivement au même rythme que la descente alimentaire. 

 

Déroulement de la semaine

Les journées sont élaborées avec un protocole précis qui permet de mettre en mouvement le corps, d’abord en douceur avec l’éveil matinal et de façon plus active avec de la marche (en vue d’élimination des toxines), des temps de repos, des massages (pour aider au processus de détente et de détoxination), des exposés le soir afin d’expliquer le mécanisme du jeûne et le fonctionnement du système digestif afin « d’éduquer » les personnes à une hygiène de vie et une alimentation saine équilibrée.

Au cours de cette semaine, le protocole alimentaire de base va se composer d’un petit jus lacto-fermenté le matin, d’eau simple faiblement minéralisée ou agrémentée de plantes aromatiques, de tisanes au cours de la journée et d’un bouillon de légumes frais le soir.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à consulter notre site dédié au jeûne :

Séjours de jeûne et randonnée en Sainte Victoire | Jeûne & Bien-être (jeune-bienetre.fr)